Travail remis à Professeure Mirella Vadean dans le cadre du séminaire FLIT 300 (Littérature et culture françaises du Moyen Âge au XVIIe siècle)

Shop

Travail remis à Professeure Mirella Vadean dans le cadre du séminaire FLIT 300 (Littérature et culture françaises du Moyen Âge au XVIIe siècle)

Report Abuse

Report an abuse for product Travail remis à Professeure Mirella Vadean dans le cadre du séminaire FLIT 300 (Littérature et culture françaises du Moyen Âge au XVIIe siècle)

Categories: , Tags: , ,
Compare

Description

La Renaissance :

Devoir 2

Travail remis à Professeure Mirella Vadean
dans le cadre du séminaire FLIT 300 (Littérature et culture françaises du Moyen Âge au XVIIe
siècle)

par
Karine Lavallée Wlasichuk (6371558)
Université Concordia
Département d’études françaises
1



er Novembre 2012
1. Une admiration opposant l’indignation d’un peuple : l’avis de Montaigne
Une des caractéristiques qui décrit l’époque mouvementée qu’est la Renaissance en
Europe est l’identité nationale, où la fierté liée à la propagation de la langue française en
tant que langue officielle ne connaît peu ou pas de limites. Dans cette période où les
artistes et les scientifiques célèbres se font nombreux, on en oublie pratiquement la guerre
des religions et les danses macabres qui avaient lieux tant chez les Européens que les
chez les indigènes Portugais. Dans son texte Des Cannibales, Montaigne représente une
vive comparaison entre le monde européen et ce qu’on appelait le nouveau monde, celui
des Amérindiens. Il éclairera le lecteur sur l’hypocrisie des Européens face à la
découverte et la cohabitation avec les nouveaux arrivants et sera aussi un des
parcimonieux qui semblera neutre à leur présence. La découverte de ceux-ci a en effet été
accueillie de maintes façons : certains les voyaient comme des victimes soumises au
monde européen pour qui l’on devait se sentir terriblement mal et d’autres les voyaient
comme des bêtes sauvages, des barbares venus envahir le territoire européen. Montaigne
qui en rentrera à Rouen sera d’un autre avis : il les verra comme des êtres humains1
. Il



faut dire que non seulement sa sagesse et son savoir ont su lui donner la modestie de voir
ces nouveaux arrivants comme ses égaux, il a aussi su les admirer pour leur courage
incomparable à celui des Européens de l’époque. En effet, Montaigne dépeint ces
indigènes du Brésil comme venu de l’âge d’or, obéissant à un code d’honneur et non par
une faim grossière et indomptée en mangeant leurs victimes2
.

1 Antoine, C. (2012, July 26). Un été avec Montaigne [Radio broadcast]. Paris: Inter France.
2 Antoine, C. (2012, July 26). Un été avec Montaigne [Radio broadcast]. Paris: Inter France.
Il les voit comme des êtres courageux qui ne reculent pas au combat, même s’ils
n’ont comme armure que leur chair, contrairement à celles sophistiquées de ses
confrères : « C’est une chose étonnante que la dureté de leurs combats, qui ne finissent
jamais qu’en tueries et en effusion de sang ; car, les déroutes et l’effroi, ils ne savent pas
ce que c’est3
.» Leurs actions commises par extrême vengeance semblent, pour
Montaigne, plus honorifiques que celles commises par les Européens, agissant en tant que
bourreaux les uns envers les autres.
2. Et nous ? En n’oubliant pas le propre péché des Européens
Ce qui est intéressant dans ce texte est la vigueur avec laquelle Montaigne met en lumière
l’incroyable la mascarade des Européens par rapport à leurs nouveaux arrivants. Bien
qu’il reconnaisse qu’ils ne sont pas des enfants de cœur, Montaigne dépeins les arrivants
du Brésil comme ni des sots, ni des anges et est prêt à leur donner une chance et à
communiquer avec ceux-ci avant de porter jugement. C’est une fois qu’il les apprivoise
qu’il se rend compte que, bien que ceux-ci pratiquent des mœurs impitoyables4
, « Chacun
rapporte, en trophée personnel, la tête de l’ennemi qu’il a tué, et l’attache à l’entrée de

3 Vadean, M. (Director) (2012, November 1). Des Cannibales. FLIT300. Lecture conducted from Concordia
University, Montreal, Quebec.
4 Antoine, C. (2012, July 26). Un été avec Montaigne [Radio broadcast]. Paris: Inter France.
son logis. 5
» il juge que les Européens ont fait bien pire avec la guerre des religions et
qu’il est dur d’imaginer que ceux-ci puissent critiquer les torts des Amérindiens sans
assumer leurs propres actions.
Je pense qu’il y a plus de barbarie à manger un homme vivant qu’à le manger mort, à
déchirer par des tortures et des supplices un corps ayant encore toute sa sensibilité, à le
faire rôtir par le menu, à le faire mordre et mettre à mort par les chiens et les pourceaux
(comme nous l’avons non seulement lu, mais vu de fraîche date […])6
.
Et donc même si les Européens se dépeignent sans fautes par rapports aux
indigènes brutaux aux mœurs sévères, il est important de reconnaître ses propres fautes
avant de juger celles du voisin. Les barrières de langues et de coutumes semblent assez
significatives pour dépeindre un autre groupe ethnique comme inférieur voire barbare
mais Montaigne nous démontre que mure réflexion de soi doit se faire avant tout. Les
pratiques barbares décrites dans le texte semblent d’une époque très lointaine quand elles
étaient encore appliquées au moment de l’écriture du texte, à l’époque contemporaine de
l’auteur. Montaigne nous dévoile les guerres de religions comme étant la véritable
barbarie, parce que dans un mouvement collectif, les hommes sont prêts à se scalper les
uns les autres. Les contradictions et les erreurs du typique Européen ethnocentrique de
l’époque sont donc cachées sous la terreur que semblent dégager les arrivants à la peau
dorée7
.

5 Vadean, M. (Director) (2012, November 1). Des Cannibales. FLIT300. Lecture conducted from Concordia
University, Montreal, Quebec.
6 Vadean, M. (Director) (2012, November 1). Des Cannibales. FLIT300. Lecture conducted from Concordia
University, Montreal, Quebec.
7 Antoine, C. (2012, July 26). Un été avec Montaigne [Radio broadcast]. Paris: Inter France.
Bibliographie
Antoine, C. (2012, July 26). Un été avec Montaigne [Radio broadcast]. Paris: Inter France.
Vadean, M. (Director) (2012, November 1). Des Cannibales. FLIT300. Lecture conducted from
Concordia University, Montreal, Quebec.

Reviews

There are no reviews yet.

Only logged in customers who have purchased this product may leave a review.